SANTÉ

SANTÉ

Alors que dix millions de Français vivent dans un territoire où l’accès aux soins est de qualité inférieure à celle de la moyenne du pays et que six millions d’entre eux résident à plus de trente minutes d’un service d’urgence, la réalité de la désertification médicale n’est plus à démontrer


Une série d’études commanditées par l’AMRF a permis de montrer qu’entre l’aggravation des écarts d’espérance de vie, la consommation moindre de soins hospitaliers, le vieillissement des professionnels de santé ou encore la baisse de la densité médicale, les territoires ruraux apparaissent comme les premiers, mais surtout les plus profondément touchés, par ce phénomène.


Dans un contexte où la politique de santé reste de nos jours fortement centralisée et bureaucratisée, l’Etat tend bien souvent à s’enfermer en la matière dans une logique avant tout comptable et se distingue entre autres par son manque de confiance envers les territoires pour corriger ces dysfonctionnements, alors même que les communes, particulièrement en milieu rural, ont su affirmer leur utilité et leur efficacité lors de la récente crise sanitaire, par la proximité avec leurs administrés et leur connaissance des besoins.


C’est à partir de ce constat alarmant et de la nécessité de réorganiser le système de santé autour du renforcement des services publics et de la proximité, que la commission santé de l’AMRF porte des solutions pour le rétablissement d’une réelle égalité territoriale d’accès aux soins.

UNE COMMISSION

La commission santé de l’AMRF est composée à ce jour de 16 personnes :
12 élus, 3 membres de l’équipe de Lyon et un sympathisant de l’AMRF. Elle est animée par Isabelle Dugelet, maire de Lagresle, membre de l’AMR42 et Gilles Noël, maire de Varzy et pdt de l’AMR58.

La vocation de la commission santé est multiple : travailler et produire sur les sujets de fond, élaborer et porter les positions des maires ruraux, représenter officiellement l’AMRF.

Dans la perspective des prochaines élections présidentielles, la commission santé de l’AMRF travaille sur les positions des maires ruraux en matière de santé afin de pouvoir les porter auprès des futurs candidats (déserts médicaux, accès et organisation des soins, etc.).

Etude sur la santé en milieu rural : Depuis septembre 2020, l’AMRF en collaboration avec son partenaire APIVIA, a confié à Emmanuel Vigneron, géographe, une étude sur l’accès aux soins et la santé en milieu rural. 5 volets ont déjà été publiés : Les inégalités hospitalières ; Les inégalités d’espérance de vie ; Le manque de médecins aux sources de la désertification ; Distance d’accès aux services d’urgence ; Les transports.

Retrouvez toutes ces études dans l’ouvrage santé réalisé par l’AMRF : Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement ?

La commission santé représente l’AMRF auprès des différentes instances exécutives et législatives en matière de santé.

Des rendez-vous et des sollicitations : la commission santé a produit des documents et témoignages pour différentes auditions au Sénat, à l’Assembléenationale et notamment pour le dernier rendez-vous avec le ministre de la Santé et des Solidarités le 31 mars 2021.

Elle rencontre aussi des acteurs publics et privés de la santé : CNAM, ARS, Syndicat des Pharmaciens, Syndicat des Ambulanciers-Urgentistes, entrepreneurs privés en télémédecine notamment.

POUR EN SAVOIR PLUS

> Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement ?

> Interview de Emmanuel Vigneron, chercheur

> Article France Bleu sur l’accès aux soins

> Communiqué de presse – Déserts médicaux et accès aux soins : l’état d’urgence

> Déclaration commune

> Communiqué de presse – Les maires ruraux portent les attentes des ruraux

> Communiqué de presse – Ségur de la Santé

CONTACT ÉQUIPE

ÉTUDES SANTÉ

LES RESULTATS EXCLUSIF DE L’AMRF : Les campagnes, premières victimes de la désertification médicale. Retrouvez les dossiers des études exclusives de l’AMRF : …