FESTIVITÉS POPULAIRES ET CULTURELLES : JOUONS GAGNANTS AVEC LES JEUX OLYMPIQUES 2024 !

L’Association des Maires Ruraux de France est signataire de l’alerte du collectif de défense des festivités populaires et culturelles de France, qui exprime sa plus vive inquiétude devant une recrudescence des interdictions par certains préfets, d’événements festifs et culturels programmés entre juin et septembre 2024.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

NOMINATION DE GABRIEL ATTAL COMME PREMIER MINISTRE : MICHEL FOURNIER LUI ADRESSE SES FÉLICITATIONS

L’Association des maires ruraux de France adresse ses félicitations à Gabriel ATTAL pour sa nomination comme Premier ministre. 

Je solliciterai un entretien rapidement pour porter l’exigence des ruraux, afin de libérer l’énergie des territoires ruraux.

Pour cela, je demande le maintien d’un Ministère en charge de la ruralité, affecté spécifiquement à cette seule tâche en particulier pour accélérer la mise en œuvre du Plan France Ruralités. Il s’agira de relever avec tous les ministères concernés les défis considérables en termes de transition écologique, d’accès aux soins, de logement, de mobilité et d’emploi sans oublier l’avenir des  villages (statut de l’élu, prise en compte des aménités rurales, et réforme de la DGF).

Je compte beaucoup sur un travail constructif au bénéfice des  88% du territoire national où vit 33% de la population.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

PLF2024 : POUR UNE VÉRITABLE DOTATION AMÉNITÉS RURALES

L’AMRF salue le vote au PLF2024 d’une augmentation de 60 M€ du montant de la dotation Biodiversité mais souligne l’importance d’élargir le périmètre des communes bénéficiaires en appelant à la création d’une véritable Dotations Aménités Rurales (DAR) permettant de reconnaitre et de valoriser les charges de ruralité. […]

Cette création est urgente aussi pour compenser les écarts non justifiés de la fraction de base de la DGF qui depuis des décennies crée et amplifie chaque année des fractures territoriales en plus d’opposer urbains et ruraux au risque d’une fragilisation de la cohésion des territoires.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

RURALITÉ : AU SECOURS LA RÉSERVE PARLEMENTAIRE ET LE CLIENTÉLISME REVIENNENT

Le Conseil d’administration de l’Association des maires ruraux de France s’étonne de l’adoption par les sénateurs d’un texte prévoyant le rétablissement de la réserve parlementaire, avec l’adoption de la proposition de loi organique. Alors que l’AMRF nourrit le Parlement depuis de nombreuses années d’importantes propositions visant à interrompre les inégalités en matière de dotations aux collectivités et aux soutiens au monde rural, ce vote marque un profond malentendu avec une mesure qui n’est, ni à la hauteur en matière de financement, ni adaptée aux enjeux du monde rural avec la disparition du fond de soutien à la vie associative en filigrane.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

SECRÉTAIRES DE MAIRIE : DES AVANCÉES SIGNIFICATIVES

L’Association des maires ruraux de France salue l’adoption par le Parlement de la proposition de loi visant à revaloriser le métier de secrétaire de mairie. Il en va du fonctionnement des communes, autour des maires ruraux qui sont des employeurs de proximité, et les secrétaires de mairies, leur binôme.

La spécificité de ce poste nécessitait une reconnaissance particulière, liée à la polyvalence demandée et à la lourdeur grandissante de l’administration communale. C’est en partie fait grâce à ce texte qui facilite l’accès et l’évolution de carrière des personnels, avec la revalorisation des rémunérations.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

JOURNÉE D’INFORMATION POUR LES ÉLUS RURAUX AVEC LA GENDARMERIE NATIONALE

Le jeudi 14 décembre, à Longvic(21), l’Association des maires ruraux de France (AMRF) et l’Ecole de Gendarmerie de Dijon organisent une journée de formation et d’échanges à destination d’élus ruraux relais de l’égalité (Erre) du réseau de communes adhérentes à l’AMRF. 

Ce séminaire est une étape du programme de l’AMRF de prévention des violences “élu rural relais de l’égalité” (ERRE). Il aura lieu avec une cinquantaine d’élus ruraux venir de 19 départements à l’École de gendarmerie de Dijon. À ce jour, plus de 1 200 référents communaux ont été désignés dans les communes rurales. […] 

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

DOTATIONS : EN ROUTE VERS L’ÉGALITÉ URBAIN RURAL ?

Journée importante au Sénat ce mercredi 6 décembre 2023 avec l’adoption en séance d’un amendement déposé par la sénatrice de la Haute-Savoie, Sylviane Noël, proposant de réduire les inégalités de dotations de base entre habitants des villes et des champs. Cette victoire pour les communes rurales est une avancée pour une égalité propice à un aménagement équilibré du territoire. 

L’Association des maires ruraux de France appelle tous les maires des communes rurales à se manifester auprès de leur député pour que le vote à venir reprenne l’avancée obtenue au Sénat, pour que tombe enfin un des principaux leviers de l’opposition urbain-rural dénoncée par les Maires ruraux. […] 

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

VILLAGES D’AVENIR : LES MAIRES RURAUX AU RENDEZ-VOUS

L’Association des maires ruraux de France salue la forte mobilisation des maires ayant répondu par milliers à l’appel de l’État pour solliciter de l’ingénierie via le nouveau programme « Villages d’avenir » de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Ces élus ont un message clair et plein d’espoir : « Nous avons des projets : aidez-nous à les mettre en œuvre ! »

C’est une formidable dynamique révélée à la demande de l’AMRF qui depuis des années suggère un programme pour soutenir les villages. L’AMRF salue et remercie ces maires qui prouvent que l’avenir du monde rural se construit dans chaque village de France.

Or, dans « cette France aux 36 000 clochers », il n’existait pas de programme dédié à la ruralité villageoise. Cette absence est pour partie corrigée avec l’ébauche d’un plan d’État qui devra être consolidé. Et ce, avec de futures nouvelles actions comme c’est le cas avec les importants financements des programmes dédiés aux cœurs de villes (ACV) ou pour les petites villes (PVD) et le soutien aux métropoles. En effet, les écarts encore constatés au bénéfice des villes sont à l’origine du sentiment d’abandon de nombreux ruraux, et contribuent à accentuer les raisons d’une colère jusque-là sans réponse.  

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

MUNICIPALES : MA COMMUNE PEUT AGIR, JE M’ENGAGE !

L’Association des maires ruraux de France s’engage pour les prochaines échéances municipales en lançant une campagne visant à donner envie aux citoyens de nos communes à s’interroger sur l’opportunité de s’impliquer.

Pendant plusieurs semaines, des témoignages vidéos de maires, en fonction, vont venir enrichir la réflexion pour donner à voir le mandat local comme une opportunité d’émancipation et de réalisation personnelle tout autant qu’une satisfaction de donner du temps pour les autres et l’intérêt général.

Ces vidéos enregistrées lors du Congrès des maires ruraux 2023 répondent à une question simple : « que diriez-vous à un habitant qui s’interroge sur l’opportunité de se présenter aux prochaines élections municipales ? ».

Alors que la Première ministre a rappelé l’arrivée imminente en 2024 de mesures pour favoriser l’exercice du mandat, l’Association des maires ruraux de France qui milite pour un Statut de l’élu, lance un appel aux citoyens pour réfléchir à l’engagement et ouvre un débat national sur l’importance de la commune comme élément de base de notre modèle démocratique.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici

DÉCÈS DE ANDRÉE RABILLOUD, MAIRE DE SAINT AGNIN SUR BION, ANCIENNE VICE-PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE FRANCE

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Andrée Rabilloud, maire de Saint-Agnin-sur-Bion, ancienne vice-présidente de l’Association des maires ruraux de France et ancienne présidente de l’Association des maires ruraux de l’Isère (1995-2014).

Andrée a été une des premières femmes engagée nationalement au sein de notre association en ouvrant le chemin à nombre d’élues pour prendre en main le destin de leurs communes.

Les maires ruraux perdent une amie et une personnalité, une « grande dame », avec une élégance sans pareil, et figure marquante de notre réseau. Pleine d’énergie et de passion pour sa commune, la ruralité et l’Isère, dont elle a été élue de nombreuses années.

Ses amis maires se souviendront de son engagement et de sa mobilisation dans les causes portées par la FNMR puis l’AMRF aux côtés des présidents François Paour, Gérard Pelletier et Vanik Berberian.

L’AMRF se souvient également des deux congrès organisés dans ce département où récemment encore Andrée était à nos côtés à l’Alpe d’Huez, souvent accompagnée de son mari lors des rendez-vous nationaux.

L’AMRF et l’AMR 38 s’associent à la peine de ses proches à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici