MICHEL FOURNIER PRÉSENT LORS DU CONGRÈS DES DÉPARTEMENTS DE FRANCE

Le 90e congrès des Départements de France s’est tenu du 1er au 3 décembre 2021 à Bourg-en-Bresse (01).
Michel Fournier, président de l’AMRF et vice-président de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), a participé à une table ronde sur le thème  « le Département au cœur des solidarités territoriales ».

Voici quelques extraits de son intervention : 

“Le département, comme la commune, et la commune rurale en particulier, nous sommes des survivants. Il faut bien le dire. On a toujours essayé de faire en sorte que notre existence soit noyée.”

“Nous avons un slogan bien simple : si la commune est utile, elle doit exister ! Ce slogan peut être repris par le département et le département est utile.”

“Nous avons fait une enquête chez nos maires ruraux. C’est unanime : le couple département – commune est plébiscité ! Vous donnez satisfaction à tout le monde.” 

“Cette loi, que je ne nommerai pas n’est pas la nôtre, mais la leur. Cette loi a essayé de faire exploser ce socle commune/département. Je regrette par ailleurs la nouvelle délimitation cantonale. […] Les administrés ne s’y retrouvent plus forcément.”

“Je suis vice-président d’une com d’agglo. Je ne suis pas contre l’interco. J’y suis très favorable. Mais si on veut sauver nos deux entités, il ne faut pas oublier de prendre la commune comme premier interlocuteur. Et non pas s’arrêter à une position intermédiaire qui, dans certains départements, ne permet pas d’assurer le relai souhaité. Ça c’est un message fort que je souhaite passer, parce que nous avons encore des siècles à exister.”

UNE CHARTE DU BIEN-VIVRE EN MILIEU RURAL DANS LE DOUBS (25)

L’association des maires ruraux du Doubs vient de publier une charte du bien-vivre en milieu rural qui dresse un état des lieux des problématiques liées à la ruralité et des plans d’action qui existent pour les enrayer.

La Pandémie de ces derniers mois a complètement changé les aspirations et les modes de vie des Français. L’exode urbain qui s’amorçait déjà avant la crise sanitaire s’est accéléré. L’AMR25 a choisi de publier cette charte pour favoriser l’entente entre ces “néo ruraux” et les ruraux de longue date.

Quatre objectifs :

concilier ruralité et néoruraux
recréer un “vivre ensemble rural”
préserver l’environnement
sauvegarder la ruralité

La charte vise à protéger le patrimoine rural tout en conciliant ruralité et néoruraux.

POUR ALLER PLUS LOIN

> Pour contacter l’AMR25 : Site de l’AMR25

> Article de l’Est Républicain


Charles Piquard

Président de l’AMR 25

“Alors que le monde rural, hier délaissé, semble susciter de nos jours un regain d’intérêt chez les citoyens français, la présente charte propose en premier lieu une brève revue des problématiques auxquelles sont confrontées les ruraux. Dans une deuxième partie, elle propose un plan d’actions concrètes à mettre en œuvre pour développer le bien vivre en milieu rural.”

SENDETS (64) : MISE EN PLACE D’UNE CHAUDIÈRE À BOIS DÉCHIQUETÉ

La commune de Sendets a fait installer une chaudière à bois déchiqueté pour alimenter les bâtiments communaux en eau chaude.

Le maire avait la volonté de récupérer plein de bois en train de pourrir ici et là et de récupérer toute cette énergie pour le bien commun, d’autant que le bois est une énergie durable et renouvelable à l’infini ou presque !

LES ÉTAPES DU PROJET

Il a tout d’abord fallu convaincre le conseil municipal ainsi que les habitants du village et au-delà. 

Pour cela, durant 2 années de suite, la commune a organisé un salon « bois branché ». 

Chacun pouvait venir comprendre et observer les moyens techniques, toutes les machines, petites et grosses, qui transforment un tronc d’arbre en énergie propre.

POUR ALLER PLUS LOIN :

> Site de la commune https://sendets-64.fr/

Conseil de l’ancien maire, en charge du projet :

Michel Plissonneau

Ancien maire de la commune de Sendets (24)

“De la persistance et de la persévérance. Tout devient possible avec de la détermination.”

DIX ÉPICERIES SOLIDAIRES S’INSTALLENT EN HAUTE-MARNE (52)

Éric Krezel, président de l’Association des maires ruraux de Haute-Marne (AMR52), a signé, mardi 26 octobre, une convention de partenariat avec Christophe Brochot, co-fondateur de Bouge ton CoQ, Nicolas Lacroix, président du conseil départemental de la Haute-Marne, et Anne-Marie Nedelec, présidente de l’association des maires de Haute-Marne (ADM52) et vice-présidente du conseil départemental de la Haute-Marne afin d’ouvrir 10 épiceries solidaires en Haute-Marne.

L’AMRF PARTENAIRE DE L’OPÉRATION “MON ÉPI”

60 à 80% des villages de moins de 3 500 habitants n’ont pas de commerce de proximité. L’épicerie la plus proche est bien souvent à plus de 5 km… C’est pourquoi, Bouge ton coQ a lancé l’opération « Mon Épi ». 

L’AMRF a décidé de soutenir et promouvoir ce dispositif auprès des élus ruraux et offrir une solution de plus aux communes qui sont à l’action dans ce domaine. 

Mon Épi est une structure de l’Économie Sociale et Solidaire qui a tout le savoir-faire pour créer et accompagner des épiceries associatives.

L’objectif est de permettre aux habitants de s’alimenter en produits locaux et de qualité, à prix attractifs, en recréant du lien social au cœur du village grâce à la création d’une épicerie associative. 

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un local et de citoyens qui donnent quelques heures de leur temps, par mois, pour assurer le bon fonctionnement de l’épicerie. 

Bouge ton coQ et l’AMRF vous accompagneront tout au long de la mise en place de votre épicerie : de la création des statuts, à l’ouverture de l’épicerie associative. Vous pourrez, par exemple, bénéficier d’un accompagnement sur-mesure par téléphone ou en visioconférence. 

Pour vous aider dans cette démarche, 1 100€ vous seront offerts pour couvrir les dépenses liées à l’installation de cette épicerie. 

Cette opération repose sur les dons de citoyens qui souhaitent soutenir les associations qui créent du lien et redonnent vie à nos villages. 

Si vous souhaitez vous engager dans ce projet ou obtenir davantage de précisions, contactez : contact@bougetoncoq.fr