LÉGISLATIVES 2024 – “ET MAINTENANT, QUE VAIS-JE FAIRE ?”

Dimanche 7 juillet, 22 h 00. Voilà, les résultats des élections législatives confirment les difficultés de gouvernance pour les années à venir. Aucune force politique n’est majoritaire, mais la démocratie s’est exprimée et nous devons en tenir compte !

Ce scrutin fut national et il ne doit en aucun cas remettre en cause l’engagement des élus locaux dans leur quotidien. Au contraire, il doit les renforcer.

Nous, Maires Ruraux devons poursuivre notre action au bénéfice de nos territoires et de nos ruralités qui, une fois encore, n’ont pas fait partie du débat lors de ces élections.

Dans une vie politique qui en manque tant, le maire est un repère. La commune reste et demeure le seul pôle de stabilité dans ce climat politique où l’invective et la violence dominent ! Que tous ceux qui veulent l’entretenir soient mis au banc de notre société suffisamment déchirée !

C’est un appel à la raison et à l’action que les élus locaux lancent à nos députés. La coopération, dont ont toujours besoin nos territoires, nous pourrions souhaiter la voir mise en œuvre à l’échelle nationale !

Que chacune et chacun exprime la nécessité de travailler au bien commun. Il est grand temps de rassembler les bonnes volontés qui refusent l’exclusion, d’oublier les positions extrêmes et d’organiser l’avenir de nos concitoyens en faisant FRANCE !

Au nom de notre histoire, de nos valeurs et de notre responsabilité mondiale, nous devons rester le phare démocratique qui a fait de notre pays une terre d’accueil et un guide pour tous ceux qui risquent le naufrage, quels que soient leur origine, leur religion et leur culture !

De tout ce temps que sera ma vie… les espaces ruraux seront toujours une réponse, ne l’oublions pas !

Michel Fournier, 
Président de l’AMRF

Pour consulter l’intégralité de ce communiqué de presse : cliquez ici