Edito de Michel Fournier, Président de l’AMRF [36000 Communes]

Entre sabots et em-bûches de Noël !

Décidément, les maires ruraux, nous sommes de grands enfants !

Après avoir démontré le sens de notre engagement lors de cette année Covid-19, nous avions espéré une reconnaissance globale. En effet, après l’Agenda rural, un secrétaire d’état à la Ruralité, la loi Engagement et Proximité, le projet de loi 4 D, tout semblait nous sourire !

Et, tels des enfants gâtés, la fin d’année était encore plus prometteuse : Sylviane Noël (égérie du père), sénatrice de surcroît, offrait un amendement à nos territoires à seule fin de réduire l’inégalité scandaleuse des dotations entre urbains et ruraux ! C’était le 2 décembre, jour de gloire !

Et puis Madame Commission Paritaire s’empara du sujet et cette belle aventure se termina par un lancer de bûches (de Noël bien sûr !)

Pauvres Ruraux, nous ne devons certainement pas faire partie des engagements dits « essentiels » !

Et si cela fait plus de 30 ans que notre Dotation générale de fonctionnement est confinée, deux solutions restent possibles :
– attendre le (ou la prochaine) Noël pour mettre nos petits sabots sous le sapin ;
– conquérir de haute lutte l’égalité républicaine à grands coups de sabots dans l’arrière train du conservatisme !

Enfin, et même avec deux années d’espérance de vie en moins, ce ne sont pas quelques « embûches » qui freinerons l’enthousiasme et la détermination des Ruraux pour l’année à venir.

Aussi, permettez-moi au nom de l’AMRF, de vous présenter mes plus sincères voeux pour 2021 !

Bonnes fêtes à toutes et tous

Michel Fournier,

Président de l’AMRF