Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
01
[Communiqué de presse]

Rentrée scolaire

L’obligation de faire ne solutionne pas
les difficultés de mise en place

La rentrée scolaire de demain verra 90% des communes françaises entrer dans le nouveau dispositif de réforme des rythmes après les 4 000 ayant choisi de le faire en 2013.

L’État a ici l’occasion de tenir ses engagements en aidant les maires plutôt qu’en prenant le risque de les jeter en pâture à l’opinion, au prétexte qu’une infime minorité menace de ne pas ouvrir l’école mercredi prochain.

Les élus sont républicains et appliqueront les décrets pour remplir au mieux cette « mission excessivement complexe ».

L'obligation de faire ne solutionne pas les difficultés de mise en place. Faisant suite aux déclarations de la ministre à l'occasion de la prérentrée scolaire, les maires ruraux estiment qu'ils n’ont pas besoin d’injonctions de surveillant général mais plutôt d'accompagnement méthodologique, de temps, de moyens pérennes et significatifs, pour parvenir à mettre en œuvre correctement une réforme imposée sans concertation par l’État. Il a une responsabilité particulière, celle d'assumer ses choix politiques. Si l’AMRF a toujours affirmé son accord sur l'objectif de la réforme, il est nécessaire de rappeler que l’école de la République ne réussira qu’à la condition d’une refondation globale de son fonctionnement devenue indispensable aujourd'hui. Rien ne se fera sans la sérénité et l'implication de tous les acteurs concernés.

La question des moyens et la qualité de ces nouveaux temps est posée. L’école rurale déjà largement pénalisée ne doit pas être la victime collatérale de cette décision avec le risque d’amplifier une école de la République à plusieurs vitesses.

Vanik Berberian
Président de l'Association des Maires Ruraux de France

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.