Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
10
[Communiqué]

Fleur Pellerin, ministre de l’Économie numérique et des PME, a annoncé le lancement d’un vaste plan afin de connecter toutes les écoles du pays au haut débit d'ici la rentrée 2014. Un seul critère d'éligibilité a été retenu : que l’école concernée ne dispose pas déjà d’un bon débit. Cette annonce a été effectuée à l’occasion de la première Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit.

L'Association des Maires Ruraux de France se réjouit de l'annonce de cet appel à projets et félicite la ministre pour son engagement dans la résorption de la fracture numérique, qui touche encore particulièrement les territoires ruraux : "Il serait impensable que cette révolution numérique qui touche tous les domaines de l'activé humaine contourne le monde de l'école", a déclaré Vanik Berberian, président de l'AMRF.

"Elus et enseignants, beaucoup l'on déjà compris et se sont engagés dans l'utilisation quotidienne de ces outils. Aussi, l'école de la République ne peut accepter que leur développement soit inégal, que ce soit en matière de qualité de débit ou tout simplement d'accès. C'est bien l'ensemble du territoire qui doit être rapidement doté parce que l'école d'aujourd'hui a besoin des outils de demain... pour préparer après-demain"

Le directeur de la Mission Très haut Débit, Antoine Darodes, a précisé à l'AMRF que le plafond de débit retenu pour bénéficier de cette mesure devrait être de 10 Mbs. 16 000 écoles environ sont concernées par ce plan, pour une enveloppe globale de 5M€ à ce stade (si 80% des écoles concernées sollicitent ce financement).

"L’originalité de cette initiative, a déclaré la ministre dans son discours, est de pouvoir avancer très concrètement dans les territoires sur le volet scolaire sans attendre que des projets THD complets soient prêts." Par souci de rapidité et de qualité des connexions, ce Plan Ecole sera donc ciblé sur l'équipement et l’installation de paraboles satellite, a indiqué Antoine Darodes. Le directeur de la mission THD ajoute que toutes les écoles seront couvertes en très haut débit en 2022, dont une très grande partie par la fibre optique.

Les modalités opérationnelles ne sont pas encore définitivement arrêtées, a-t-il ajouté. "L’objectif est de disposer d'une procédure simple et rapide. Le respect des compétences juridiques de chaque échelon de collectivités devra être respecté tout en regroupant au maximum les dossiers", par exemple au niveau de la collectivité porteuse du schéma directeur territorial d'aménagement numérique (SDTAN).

Les Maires ruraux de France suivent de longue date la question du numérique à l'école et de l'aménagement numérique du territoire. Récemment, l'AMRF a mené une opération pilote dénommée "Connect'Ecoles : l’Internet par satellite pour l’École rurale", en partenariat avec Eutelsat, Orange et NordNet. Ce programme, qui a permis aux communes d'apprécier l'intérêt de la connexion par satellite de leur école, a probablement été suivie par les services de la ministre.



Contact :
Vanik Berberian,
Président de l'AMRF

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.