Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
24

La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale et la Commission des sondages ont émis l’idée d’une harmonisation des horaires de fermeture à 20 heures pour le second tour de l’élection présidentielle.

Une fois encore, la « technocratie urbaine » lance une idée, sans la moindre concertation. Dans un contexte de forte participation l’argument a de quoi surprendre d’autant qu’il ne s’agit pas de se soucier de la participation mais de la divulgation anticipée des résultats !

Une nouvelle fois, l’Administration centrale de notre pays s’ingénie à inventer une procédure sur la base du mode de vie urbain et à opposer villes et campagnes.

L’AMRF rappelle que la participation aux scrutins est toujours très forte en milieu rural quelle que soit la consultation et que les dix heures d’ouverture des bureaux de vote sont amplement suffisantes. L’AMRF rappelle également que la délivrance des procurations a été largement simplifiée. Qu’à ce titre, aucune raison ne justifie d’aligner l’horaire d’ouverture des bureaux ruraux sur celui des villes.

Si l’objectif est d’éviter la divulgation des résultats avant la fermeture des scrutins, l’AMRF préconise d’autres solutions comme la fermeture partout à 18 heures. Rien n’empêche la commission d’étudier la possibilité d’ouvrir plus tôt le matin les bureaux de vote dans les villes ou d’en multiplier le nombre.

Par ailleurs, si l’élection présidentielle est un scrutin majeur qui mobilise les Français, elle rappelle que l’enjeu reste la participation massive des citoyens à tous les scrutins. Aussi, le taux de participation aux élections n’est pas lié à l’amplitude des horaires d’ouverture des bureaux de vote ni aux modalités des scrutins mais bien en relation directe avec la qualité du débat et de la vie démocratique.
 


Contact :

Vanik BERBERIAN
Président de l’AMRF

04 78 61 77 20


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.