Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
27

Les Grands électeurs ont renouvelé pour moitié le Sénat, qui après l’élection de son président le 1er octobre prochain se remettra au travail. Ils ont adressé un message qui s’inscrit dans les mises en garde répétées qu’ont pu faire les Maires ruraux sur les objectifs et les conditions de mise en place de la réforme des collectivités territoriales, sur les conséquences des mesures uniformes de la RGPP, sur les choix qui pénalisent les territoires en matière fiscale et de finances locales. Les maires ruraux, depuis 40 ans, plaident pour que l’ensemble des collectivités de France, soient respectées, représentées et entendues dans leurs spécificités.

Nous ne sommes pas surpris par les résultats du scrutin de 25 septembre. Le Sénat dès ces prochaines semaines doit traduire cette aspiration à une plus grande écoute de tous les territoires, y compris ruraux qui aspirent à ce qu’une véritable politique d’aménagement du territoire émerge dans notre pays. Il doit contribuer à restaurer une relation de confiance entre l’Etat et les élus locaux, qui respecte leur autonomie et facilite leur capacité à agir. L’originalité de l’organisation spatiale et politique française, autour et à partir de la commune, est une chance pour renforcer les conditions d’un développement équilibré au service des populations.

Nous invitons instamment les sénateurs, anciens et nouvellement élus, de toutes sensibilités, à mieux prendre en considération dans leurs travaux parlementaires les territoires à travers leurs potentiels humain et économique. Les territoires ruraux voient à nouveau leur population croitre. Ce contexte doit être le départ d’une nouvelle donne.

Les élus des 36000 communes de France, les maires ruraux et leurs conseils municipaux demandent une approche rénovée des relations entre l'Etat et les collectivités territoriales qui fasse davantage de place à l’écoute et au dialogue. Ils demandent aux Sénateurs de mieux prendre en compte l’ensemble des territoires, et notamment l’évolution des relations entre villes et campagnes.
L’AMRF invite le futur président du Sénat à venir dialoguer et entendre la voix des Maires ruraux pour un échange ouvert à l’occasion du Congrès national des Maires ruraux qui aura lieu le 8 octobre dans la Vienne.


Contact :

Vanik BERBERIAN, président des Maires Ruraux de France
04 72 61 77 20


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.