Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
22
L’AMRF a demandé à être reçue par Gérard LARCHER, président du Sénat, lundi 28 juin prochain. Elle lui rappellera la position des maires ruraux sur la réforme des collectivités, alors que s’ouvriront les débats en séance publique, au Sénat. 
 
Au-delà de la nécessité reconnue de revisiter l’architecture territoriale et de clarifier les compétences de ses différents niveaux, les maires ruraux demanderont particulièrement au président du Sénat, avec conviction et détermination :
 
  • que l’intercommunalité reste une intercommunalité coopérative et volontaire, et non contrainte, antichambre de la disparition des communes,
  • que le mode d’élection des conseillers territoriaux ainsi que leur nombre ne se traduisent pas par des cantons ruraux moins nombreux et plus vastes, au détriment d’une présence de proximité à laquelle les élus locaux sont fondamentalement attachés
  • et que les métropoles ne phagocytent pas les petites communes, lesquelles doivent pouvoir continuer à exprimer leur volonté sans crainte de se voir dissoutes par les « villes-pôles ».
 
Les milliers de signatures de maires et d’adjoints apposées à la lettre ouverte destinée au Premier ministre et aux parlementaires ainsi que les délibérations prises en conseils municipaux seront remises à cette occasion.
 
Des actions conjointes seront menées dans tous les départements, actions au cours desquelles les maires ruraux demanderont à être entendus par leurs préfets sur les mêmes thématiques.
 
Le coup d’accélérateur donné dans le calendrier législatif – ce qu’a fermement, et à plusieurs reprises, condamné l’AMRF – impose aux maires ruraux de se mobiliser encore une fois, et ce, très rapidement et massivement.
 
Texte de la lettre ouverte : http://www.amrf.fr/Nousconnaître/Lettreouverte.aspx
 
 
Contact :
 
Vanik BERBERIAN, Président des Maires Ruraux de France
04 72 61 77 20

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.