Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
19

L’AMRF apporte son soutien à la position exprimée ce jour par le secrétaire d’Etat aux transports, après la parution lundi dans la presse de la carte des suppressions ou des réductions de lignes TGV.

Il est indispensable en effet de rappeler, comme l’a fait Dominique Bussereau, que la SNCF est une entreprise publique et que l’aménagement du territoire compte parmi les missions de service public qui lui incombe et qu’elle doit assumer pleinement.

Les maires ruraux de France souhaitent que ce rappel ne se limite pas aux seules lignes TGV qui ne constituent qu’un aspect de la mission d’aménagement du territoire de la SNCF. Les besoins sont en effet très importants sur le réseau secondaire qu’il s’agisse du maintien des arrêts, du respect des horaires ou du renouvellement nécessaire du matériel ancien. Les habitants des territoires ne peuvent être laissés pour compte au seul profit des lignes à grande vitesse. 

A l’heure des assises de la ruralité, l’AMRF souligne que le développement des zones rurales passe aussi par des solutions de transport adaptées sur lesquelles la SNCF ne saurait faire l’impasse.

 


Contact :

Vanik Berberian

président des Maires Ruraux de France

T : 04 72 61 77 20

 

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.