Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
12

L’AMRF salue avec satisfaction la décision du gouvernement exprimée par la voix des ministres Michel Mercier pour l’aménagement du territoire et Christian Estrosi pour l’industrie, de renforcer de 35 millions d’euros supplémentaires les moyens dévolus à La Poste, ce qui porte le fonds de péréquation postal à 170 millions d’euros par an. 

L’AMRF soutient également favorablement la demande de l’Etat d’améliorer les modalités de contrôle et d’évaluation de ce fonds pour assurer dans les meilleures conditions la transparence et l’efficacité nécessaires au  maintien ou au développement de la présence postale sur les territoires.

Les élus ruraux attendent du contrat tripartite Etat-La Poste-AMF qu’il garantisse une qualité de service satisfaisante et rappellent que si les formules de mutualisation ou de partenariat peuvent apparaître comme des solutions satisfaisantes dans certains cas, elles ne sauraient être la solution universelle : il convient de conserver un socle de bureaux de plein exercice dignes de ce nom, ce que les CDPPT devraient pouvoir définir.

Enfin, si les maires ruraux soulignent la qualité des relations et la compréhension des enjeux réciproques entre La Poste et les élus au niveau national, l’AMRF demande que La Poste reste très vigilante sur l’application dans tous les départements des principes qu’elle préconise en matière de rythmes et de modalités de transformation des points de contacts comme en matière de maintien d’amplitude d’ouverture des bureaux ou d’utilisation du fonds de péréquation. 

Dans ce domaine comme dans de nombreux autres, l’écart entre les propos et la réalité nuit gravement à la crédibilité.

 

 

Contact :

Vanik BERBERIAN, Président des Maires Ruraux de France, 

Membre de l’Observatoire national de présence postale au titre de l’A.M.F.

04 72 61 77 20

 

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.