Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
03

L’AMRF se félicite que le Sénat ait adopté un amendement au projet de loi de finances 2011 pour doter 2.500 communes rurales supplémentaires en matériel numérique grâce à un budget de 25 millions d’euros qui complète le financement assuré par les communes. Les Maires Ruraux de France saluent le choix des sénateurs qui ont adopté ce texte renforçant l’égalité des chances pour les élèves de nos communes rurales de moins de 2.000 habitants.

Pour l’AMRF, équiper les écoles en matériel numérique ne doit pas être une compétence exclusive de la commune dans la mesure où cet équipement est un outil qui rénove foncièrement la pédagogie, laquelle demeure une compétence de l’Etat. 

Le député Jean-Michel Fourgous  soulignait dans son rapport « Réussir l’école numérique » les résultats scolaires liés à l’utilisation du numérique : en Corée du Sud, 72 % des enseignants utilisent le numérique pendant leurs cours et les jeunes Coréens se placent au 1er rang parmi l’ensemble des pays de l’OCDE en compréhension de l’écrit aux tests PISA* et 2e en culture mathématique (contre le 17e rang pour la France dans ces deux matières). 

Au regard du retard de la France dans ce domaine, l’argument de la fin du plan de relance ne peut sérieusement être retenu pour justifier le refus du président de la République de prolonger ce plan pour les communes rurales et notamment les moins fortunées d’entre elles.  

Plus largement alors que le Danemark compte 4 élèves par ordinateur en primaire et le Royaume-Uni 1 ordinateur pour 6 élèves, la France elle, compte 1 ordinateur pour 11,5 élèves. Enfin si 78% des classes du Royaume-Uni sont équipées d’un tableau blanc interactif, seulement 6% des classes le sont en France. 

La réussite incontestable du plan ENR auquel l’AMRF a largement contribué en 2009  et le constat que les besoins sont encore importants a conduit les maires ruraux à rester mobilisés depuis plus d’un an pour obtenir un nouveau plan. 

Il est maintenant nécessaire que le vote des sénateurs se confirme lors de l’adoption de la loi de finances afin que se concrétise le projet de dotations pour 2 500 communes supplémentaires.

Les Maires Ruraux de France appellent l’ensemble des parlementaires à soutenir cet amendement qui pèse très peu dans le budget de l’Education nationale et représente beaucoup pour les communes rurales. 

* PISA : Programme International de Suivi des Acquis des élèves, ensemble d’études mis en place par l’OCDE en 2000.

 

Contact :

Vanik BERBERIAN, Président des Maires Ruraux de France
04 72 61 77 20

 

L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.