Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
28

Téléchargez le communiqué de presse

Devant un Comité des Finances locales satisfait qui a choisi son camp, le ministre des Collectivités est venu annoncer le renoncement à un engagement du Gouvernement en matière d’égalité de considération entre habitants ruraux et urbains dans le futur projet de loi de finances 2017.

Cette mesure promise en 2014 est désormais enterrée par le Gouvernement qui l’avait annoncé !

Les Maires ruraux prennent acte avec regret de cette décision scandaleuse mais hélas attendue. Toutes les arguties technocratiques ne dissimuleront jamais la volonté affirmée de privilégier le développement des métropoles au détriment de l’équilibre du territoire.

Ce renoncement aux engagements poursuit la longue litanie en la matière et accentue l'extrême faiblesse de crédibilité de la parole du pouvoir exécutif, du Gouvernement comme de l’État dans ce domaine.

Les maires ruraux demandent aujourd’hui au Parlement de rejeter l’amendement gouvernemental visant à se déjuger.

Elle jugera sur les actes le courage des parlementaires, de tous bords et des deux chambres.


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.