Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
08

Téléchargez le communiqué de presse

Les 8 & 9 octobre à Saint-Vincent-de-Boisset (42), les Maires ruraux de France tiendront leur congrès annuel avec comme thème principal l’école rurale.

À l’heure où l’Etat poursuit son travail de concentration des écoles rurales, que ce mouvement très ancien s’amplifie ignorant les réalités locales au point de vider certains territoires d’une présence scolaire, les Maires ruraux veulent poser les conditions d’une organisation scolaire territoriale soucieuse de l’avenir des enfants, de leur confort d’accès à un enseignement de qualité et de proximité. Pour cela ils ont convié la Ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem et les principaux protagonistes de l’école pour leur faire part des convictions, des propositions mais aussi du désarroi des Maires ruraux sur la gestion de la question scolaire en milieu rural.

Après les efforts considérables pour appliquer la réforme des rythmes scolaires, alors que s’imposent des charges nouvelles autour du numérique, il est temps de tout mettre sur la table pour construire, avec les élus, une école rurale qui prépare l’avenir des enfants et des territoires.

Les Maires ruraux entendent dessiner une nouvelle gouvernance impliquant une autre approche quant au financement de l’école primaire. D’autres thèmes tout aussi majeurs pour l’AMRF seront abordés : l’intercommunalité, les finances locales et la santé.


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.