Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
09

Téléchargez le communiqué de presse

L’AMRF affirme son soutien à l’appel à rédaction d’un livre blanc de la ruralité lancé par le Mouvement Européen de la Ruralité (M.E.R)*. A quelques jours de la Journée de l’Europe (le 9 mai), celui-ci manque de souffle à bien des égards. L’aménagement et l’équilibre du territoire européen sont un des parents pauvres de la construction européenne.

L’inscription d’un agenda urbain à l’ordre du jour du Sommet d’Amsterdam fin mai, sans que les 80 % du territoire rural européen ne soit même mentionnés, impose une réaction des Etats et des acteurs du monde rural.

« Pour un Agenda rural au cœur de la programmation post-2020 ». C’est le leitmotiv lancé par cette association européenne pour peser dans les débats au prochain sommet européen. C’est le projet auquel adhère l’AMRF et dont les orientations pour les territoires ruraux sont en cohérence avec ses actions.

L’AMRF constate avec intérêt la présence de nombreuses forces réunies à Bruxelles pour représenter la ruralité européenne dans toute sa diversité, ainsi que de la participation de la Commission Européenne, représentée par les Directions générales AGRI et REGIO, et du Parlement Européen.

Les politiques actuelles de développement génèrent des déséquilibres importants entre villes et campagnes. Ce fossé a tendance à se creuser et il inspire beaucoup de politiques nationales, en France notamment. Les maires ruraux connaissent le rôle de l’Europe dans de nombreux projets d’aménagement via les fonds Leader entre autres, mais ils dénoncent le fait que cet effort soit inégal. Avec une conséquence : la moindre attention portée à la cohésion territoriale voulue par le Traité sur l’Union Européenne. Pour preuve : la dégradation de l’accès aux services publics de proximité dans les territoires ruraux pourtant porteurs d’un potentiel de créativité, d’innovation et de contribution aux objectifs de croissance définis par la Stratégie Europe 2020 de la ruralité.

L’AMRF réitère son engagement dans la défense de la commune comme cellule de base de la citoyenneté et des élus de proximité qui représentent un véritable vivier de développeurs à l’échelon local. Tout comme la commune française, les élus locaux doivent être défendus et soutenus partout en Europe.  

Alors que toute l’attention est portée sur le prochain sommet d’Amsterdam et son Agenda Urbain européen, l’AMRF appelle le gouvernement français, le Conseil Européen et la Commission Européenne à ce que les territoires ruraux ne restent pas à la marge des réflexions et des actions.

Vanik Berberian, pour le Bureau de l’AMRF

 

*Le MER est une association issue de l’association internationale Ruralité – Environnement -Développement (R.E.D) dont l’AMRF est administratrice.

Liens à télécharger :

Les 8 clés pour comprendre l’appel à rédaction d’un Livre Blanc de la Ruralité 

Faire grandir l’Europe avec les territoires ruraux : une stratégie politique à l’horizon 2030

Pétition « Pour un livre blanc de la ruralité »


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.