Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
27

L'association des Maires Ruraux de France dénonce vigoureusement les propos subjectifs, alarmistes et sans nuances qui pointent la consommation de viande ou de charcuterie, qui selon l’étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), serait cancérogène. 

Les producteurs français sont soumis à des normes de qualité qui garantissent l'état sanitaire des produits et la suspicion sur la profession agricole, dont certaines branches rencontrent de graves difficultés, est simplement irresponsable et injuste. D’autant plus lorsque, parallèlement, les produits alimentaires  importés en France ne sont pas soumis à ces mêmes obligations de normes. De telles conclusions sont également inadmissibles tandis que les filières courtes se développent dans l’Hexagone afin de garantir la provenance et la qualité des produits.

C'est plutôt l'éducation à l'alimentation qui devrait être développée et non la culpabilisation des consommateurs.

Il est urgent de savoir raison garder et de ne pas sombrer dans la désinformation au public, qui finalement, est beaucoup plus nocive pour la santé que la consommation de viande et charcuterie. 

 

Vanik Berberian, président de l’AMRF


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.