Vous êtes ici :   Nous connaître > Question à...
26

Question à : Dominique Dhumeau, maire de Fercé-sur-Sarthe (72)


Net-Infos : Cet été, le ministre de l’Education nationaloe alors en fonction, Benoît Hamon, a annoncé pour les élèves du primaire une initiation au code informatique sur le temps périscolaire, de manière facultative. Cette annonce vous a fait réagir, mais pas à propos de la pertinence de cette matière nouvelle. Sur quoi votre inquiétude porte-t-elle ?

Dominique Dhumeau : "C'est un première dérive que l'on pouvait craindre de cette réforme des rythmes : l'Etat est limité financièrement mais il veut tout de même faire évoluer l'enseignement. Donc l'Education nationale va se reporter sur les communes pour cette nouvelle matière, en s'en déchargeant dans le périscolaire qui ne relève pas du budget de l'Etat : ce sont les communes qui devront assumer les frais supplémentaires, notamment en matière d'équipement informatique.

Le programme scolaire a justement vocation a assurer l'égalité de l'enseignement dispensé aux enfants sur tout le territoire. Ce n'est pas le rôle du périscolaire !

La proposition du ministre est complètement inégalitaire : quand les enfants arriveront en 6e, ils n'auront pas tous le même bagage. Une fois de plus, on accentue les différences entre les élèves des communes qui n'ont pas de moyens et celles qui en ont."