Vanik Berberian,

maire de Gargilesse-Dampierre (36),
président de l’Association des Maires Ruraux de France

04

À tous les "costumes-gris-dossiers-sous-le-bras" qui, avec une minutie qui force le respect mais une constance qui frise l’entêtement, passent leur temps à échafauder lois, normes et règlements sans connaître la réalité du terrain, à tous ces esprits forcément supérieurs qui de Paris et d’ailleurs, dessinent les contours de ce qui serait selon eux le summum de la bonne gouvernance, économe-efficace-compétitive, bref, à tous ceux qui "à l’insu de leur plein gré" distillent un argumentaire éculé et jamais vérifié je propose, pour les maintenir en forme, quelques devoirs de vacances à méditer :

  1. La vraie question est : Y a-t-il trop de communes en France ou bien la commune est-elle utile ?
  2. Comment justifier que la DGF pour un citoyen vivant en milieu rural soit la moitié de celle d’un urbain ?
  3. Le caractère obligatoire du transfert de compétences de la commune vers l’intercommunalité comme le PLUI, est-il la garantie d’une meilleure gestion de l’espace ?

Magnanime que je suis, je laisse la possibilité aux "costumes-gris-dossiers-sous-le-bras-mocassins-à-pompons-qui-glissent-sur-la-moquette" la possibilité de choisir un autre sujet que voici : Les problématiques énoncées ci-dessus sont-elles encore compatibles avec la devise de la République: Liberté, Égalité, Fraternité ?

Difficile de prévoir ce que sera la météo cet été, mais la grogne qui monte depuis plusieurs mois chez les élus ruraux laisse envisager une rentrée chaude.

PS : Allez, soyons fous, et comme il n’est rien de tel pour assoir la théorie que de vivre la pratique, nous invitons les costumes gris à tomber la cravate et venir nous rendre visite sur le terrain. N’hésitez pas à pousser la porte des mairies. Vous serez bien accueillis. Je m’y engage.