Vous êtes ici :   Dossiers > Label "Village Internet"
Date limite de candidature

17 octobre 2014

Avec l'Aide de Villes Internet

www.villes-internet.net

+ Je participe au Label
+ 5 conseils pour participer
+ Le questionnaire
+ Foire aux questions

La participation des communes rurales simplifiée

Marquer votre première année de mandat en décrochant le nouveau label Territoires, Villes et Villages internet, c’est possible ! C’est même assez simple, grâce au partenariat entre l’AMRF et l’association Villes Internet : le questionnaire de candidature a été adapté cette année aux contraintes des communes rurales, en particulier au manque de disponibilité des élus.

Etre maire d'un « Village internet », c’est d’abord mettre en valeur les initiatives d'amélioration des services aux habitants à l’aide du numérique en affichant le panneau « Village internet » à l’entrée de la commune. C'est aussi pouvoir évaluer ses actions et échanger son expérience de l'internet public et citoyen avec les autres collectivités.

Pour obtenir le label « @ » (première marche d’un podium qui en compte cinq), il suffit… de participer ! Car la candidature au label est le signe fort que l’équipe municipale a identifié l’enjeu du développement d’une politique Internet à destination des citoyens. Le label est donc acquis dès lors que la commune se porte candidate (voir encadré ci-dessous).

  • Vanik Berberian : "C’est un nouveau possible qui s’ouvre aux maires ruraux dans le champ majeur de la question du déploiement des usages du numérique ».
  • Florence Durand-Tornare (fondatrice et déléguée de l'association Villes Internet) : "Le sujet de la généralisation des services numériques essentiels pour les citoyens reste à l'ordre du jour. Participer au label Territoires, Villes et Villages 2015 c'est montrer l'importance que les élus ruraux attachent à cette question".

En pratique

Le label Village Internet évalue les initiatives numériques au travers d’un questionnaire et suivant 5 grands thèmes. Une initiative numérique est une action réalisée par la collectivité en faisant appel aux outils numériques pour améliorer le service aux habitants. C’est par exemple, le site internet et les services reliés, les actions culturelles et sociales relayées par internet, les initiatives des habitants soutenues par la mairie… De nombreux exemples sont disponibles sur www.villes-internet.net.

La participation au label nécessite l’adhésion de la commune à l’association. A la demande de l’AMRF, la cotisation ci a été réduite à 0,05 euros par habitant avec un plancher de 50 €. En tant que membre de Villes Internet, vous pourrez profiter d’un accompagnement personnalisé, de la mise en relation avec d'autres porteurs de projets et participer à des rencontres régionales.

Processus

Pour remplir le questionnaire, il faut prévoir entre 2 et 3 heures et suivre lees étapes suivantes :
  1. S’inscrire sur www.villes-internet.net en cliquant sur « Rejoindre le réseau », puis sur « Collectivité ». Vous avez 2 formulaires à remplir : un personnel, puis celui de votre village ;
  2. Recenser les actions valorisables en rapport avec le numérique avec l’aide du questionnaire Village en téléchargement;
  3. Remplir des fiches initiatives sur www.villes-internet.net. Une fiche doit comporter au moins un titre et une description ;
  4. Répondre ensuite au questionnaire en ligne avant la date de clôture (17 octobre), composé d’une vingtaine de questions fermées (Oui/Non).
L’équipe de Villes-Internet est mobilisée dans cette période pour accompagner au mieux les participants au Label : 01 47 68 53 76 ou animation@villes-internet.net

Un nouveau label Internet pour les communes rurales

Félicitations à l’association Villes Internet qui a entendu l’appel de l’AMRF à prendre en compte les spécificités des communes rurales.

A l'entrée de certaines villes, un panneau "Villes Internet", assorti de plusieurs arobases, telles les étoiles d'un fameux guide gastronomique : il signale les communes lauréates du label de l'association Villes Internet. Celui-ci prendra dès 2015 le nom de "Villes, villages et territoires Internet" grâce à l'implication de l'AMRF. Une manière de reconnaître que les communes rurales ont un rôle à jouer sur et avec Internet et que leur situation n’est pas comparable à celle des villes pour obtenir cette distinction.

Avec Villes Internet, qui promeut les usages citoyens, d’intérêt général et de service public d'Internet, l'AMRF travaille à l'évolution du questionnaire de candidature : aujourd’hui, beaucoup trouvent les questions complexes et centrées sur les politiques de villes. L'objectif est d'adapter le questionnaire à la réalité et aux moyens d'action des petites communes. Et que cette adaptation motive d’autres acteurs à en faire autant.

Déjà, près de 200 communes rurales sont titulaires du trophée. A noter la performance de Saint-Apollinaire-de-Rias, en Ardèche, qui détient la distinction la plus haute (5@) depuis plusieurs années. Pour connaître ses réalisations : http://goo.gl/GS0yUu (sur le site de Villes internet) et le site web de la commune : www.saint-apollinaire-de-rias.fr

+ 300 signes


"Internet est un outil de démocratisation culturelle et de communication, explique le maire de "Saint-Apo", Michel Cimaz : Il est en phase avec le projet communal, qui s’articule autour de deux axes : d'une part, le développement des services pour tous (de l’extension du réseau d’eau à la carte communale, en passant par le Haut Débit). Et d'autre part le développement de l’implication de la population dans le choix et le montage des projets, ainsi que leur suivi. Le site web communal est le bon outil pour cela. Culture, formation, démocratie : le numérique augmente l'intelligence collective."